Installation électrique : comment la protéger des surtensions

Avoir une installation électrique chez soi, c’est absolument indispensable.

Et si vous souhaitez l’installer vous-même, alors il faudra prendre des précautions, et notamment installer un disjoncteur, ou un différentiel chez vous. Vous avez la possibilité de choisir entre les deux modèles, cependant, certaines choses sont à prendre en compte, au moment de faire votre choix.

Vous souhaitez en savoir un peu plus ? On répond à toutes vos questions, dans la suite de notre article.

Comment faire pour installer un disjoncteur ou différentiel chez soi ?

?Dans un premier temps, il faut savoir qu’un différentiel est un équipement qui va protéger votre installation électrique en cas de surintensité, ou de surtensions.

Cela vous permettra d’éviter l’accident. Aussi, il est nécessaire de se poser quelques questions, avant de vous lancer dans la pose de ce dispositif. Quel est l’ampérage maximal de votre installation électrique ? Tous les différentiels et disjoncteurs ne sont pas en mesure de supporter la même intensité.

De plus, il est nécessaire de choisir le modèle, en fonction de votre type d’installation électrique et des appareils électroménagers, sur https://www.one-elec.com/fr/les-disjoncteurs-et-differentiels/les-interrupteurs-differentiels-ild.html, des luminaires que vous possédez chez vous. Si vous avez besoin de protéger un frigo, un congélateur, ou encore des plaques de cuisson, alors nous vous encourageons à choisir un différentiel de type Hi. De cette manière, votre installation électrique sera parfaitement protégée.